samedi 14 octobre 2017

Sortie Mycologique 14 Octobre à la Minière

Belle sortie Mycologique (champignons) ce matin autour des étangs de la Minière.

Grace à Jérôme Maffert, mycologue des Naturalistes des Yvelines (ANY), le groupe de 25 personnes (nombre limite pour la visite) est devenu incollable sur les comestibles, les toxiques et les champignons mortels !

Le mycologue Jérôme Maffert

la mortelle Amanite Phalloide

A noter la présence de TVFIL78 qui sortira prochainement un reportage sur cette matinée.

le journaliste Nicolas Dendri de TVFIL78


jeudi 12 octobre 2017

L"ASEM obtient l'Agrément de la Préfecture des Yvelines et vous donne RDV le 9 Novembre

Notre Association a reçu 2 belles distinctions en 2017:

  1. reconnue Organisme d'Intérêt Général en août. Les adhérents de l'association peuvent désormais obtenir une réduction fiscale de 66% du montant de leurs dons et cotisations.
  2. reçoit l'Agrément de la Préfecture des Yvelines en début octobre. L'Agrément dans le cadre Départemental au titre de la Protection de l'Environnement permettra à notre Association de peser dans le Débat Public et d'être consultée sur des sujets d'urbanisme ou autres sujets pouvant avoir un impact sur l'environnement.

L'ASEM est très fière de ces distinctions, remercie ses adhérents et tous ses bénévoles pour ces beaux résultats et amplifiera ses actions pour la Protection de la Nature, de l'environnement et des Étangs de la Minière.

===> ASSEMBLEE GENERALE Extraordinaire Jeudi 9 Novembre 2017 à 19h30 sur la modification des Statuts de l'Association.

dimanche 1 octobre 2017

La Ville de Guyancourt dopée par le Grand Paris !

Guyancourt, ville de 30 000 habitants située entre la vallée de la Bièvre et le Plateau de Saclay, redonne un coup d’accélérateur à son urbanisation. A la naissance des AVB en 1967, Guyancourt était un village rural de 1 400 âmes composé essentiellement de fermiers. Ces derniers disparaissent avec l'urbanisation de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, et avec eux, les terres agricoles : entre 1982 et 2008 (Terres Précieuses, Martine Debiesse, 2015), 68% des terres agricoles de la commune ont disparu !

Aujourd’hui, la ZPNAF – Zone de Protection Naturelle Agricole et Forestière - protège les dernières terres agricoles. Mais le Grand Paris et son Super Métro qui s’arrêterait à Guyancourt-Gare avant de relier Satory-Gare en passant sous les étangs les Étangs de la Minière inspire nos urbanistes :
·        dans le quartier de Villaroy, un imposant hôtel IBIS (plus de 100 chambres) en face du Technocentre Renault vient de voir le jour 
·        dans le quartier de la Minière un campus des services de l’automobile est en chantiers en remplacement de l'ex-IFCA (formation aux métiers de l’agriculture), sur près de 5 hectares
·        au Pont du Routoir, les projets de construction qui seront achevés en 2018 compteront 500 nouveaux logements, une résidence de tourisme, un groupe scolaire et une clinique.
·        enfin, les travaux pour accueillir la future gare de Guyancourt viennent de débuter sur l’ancien site industriel de THALES non loin du Technocentre : 1 300 logements, la gare, 200 000 m² de commerces et d’activités, tout cela programmé pour l’arrivée de la Ligne 18 en 2030 !

2030 est un peu lointain ? le CIO – Comité International Olympique - vient d’annoncer que les Jeux Olympiques de 2024 auront lieu à Paris. Et une partie d’entre eux (cyclisme sur Piste, BMX, Golf, Equitation et VTT) sur SQY et Versailles. La Ville de Guyancourt se bat pour accélérer l’arrivée du Métro (ligne 18) pour 2024. Hypothèse improbable compte-tenu du manque de budget d’après une réunion ministérielle qui a eu lieu le 2 août dernier. Affaire à suivre. 
Mais à Guyancourt l’urbanisation continue, à l’image de la région parisienne qui devient une mégalopole dont l’extension parait sans fin.